Un tracker non pondéré selon la capitalisation boursière

Les investisseurs à la recherche de fonds à gestion passive (trackers ou ETF) sont fortement tributaires de fonds répliquant les indices dans lesquels les positions sont réparties en fonction de le capitalisation boursière. Actuellement ces fonds sont largement surpondérés en actions technologiques qui ont enregistré l’une des croissances les plus importantes en terme de valorisation. Ainsi les positions les plus importantes du tracker iShares Core MSCI World UCITS sont constituées d’actions Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet, Tesla etc… Ces positions sont actuellement devenues tellement chères qu’elles constituent un risque pour l’avenir. Dans le cas d’un tracker répliquant le Nasdaq ou le S&P 500 l’état des lieux est similaire.

Il existe plusieurs fonds qui ont une pondération différente, mais tous ne répondent pas nécessairement à la nouvelle réglementation européenne exigeant notamment une documentation dans la langue du pays dans lequel ce fonds est commercialisé.

Le tracker Invesco Market III plc-FTSE RAFI US 1000 UCITS est disponible en Belgique et il réplique l’indice FTSE RAFI US. Cet indice prend en compte certains fondamentaux tels que le dividende, le cashflow, la valeur comptable ainsi que le chiffre d’affaire afin de pondérer les actions détenues. Ce tracker est un fond à réplication physique, ce qui signifie qu’il détient en portefeuille l’ensemble des titres de l’indice. La pondération des FAANG y est donc nettement plus réduite, réduisant de ce fait le risque en cas de correction qui toucherait d’avantage les segments les plus chers du marché.

Portefeuille à fin juin 2020

Les marchés évoluent en dent de scie. Entre les espoirs de reprise, les craintes par rapport au Covid 19 et les attentes par rapport à l’évolution économique, la direction reste incertaine. Au point de vue économique cependant, le pire reste encore à venir. L’indice VIX se maintient à un niveau assez élevé, révélant une crainte par rapport à l’évolution future.

A fin juin le portefeuille a évolué de -5,13% par rapport à -13,65% pour l’Eurostoxx 50 et -15,87% pour le BEL 20. Une surperformance donc de 8,5% à 10,7% par rapport aux marchés de référence.

Les actions les plus performantes sont: Prosus: +46,4%, Financière Tubize: +29,45%, Exor: +27,01%, Store Capital: +16,76% et Yandex: +15,62%.

Les moins bonnes performances sont à mettre à l’actif de: Royal Dutch Shell: -43,43%, RMR Group: -36,33%, TUI: -36,05%, Euronav: -34,7%, Boskalis: -22,98%.

La position en Ping An a été liquidée en prévision du risque de délisting des actions chinoises à la bourse de New York.

Vaneck Vector Gold Miners a été acheté en prévision d’une remontée des cours de l’or.

Euronav et Gaztransport et Technigaz. ont été renforcés.

Ci-après la répartition du portefeuille:

Portefeuille fin juin 2020

 

 

Portefeuille a fin mai 2020

Les marchés continuent à être volatiles, malgré que le VIX régresse légèrement. Les marchés continuent à être stimulés par les interventions des banques centrales et les espoirs de déconfinement.

Le portefeuille à ce jour est encore constitué de 26 positions individuelles et 5 trackers (voir répartition ci-dessous).

La performance à fin mai est de -5,39% par rapport à un Eurostoxx 50 à -18,56% et un BEL 20 à -19,03%. Le portefeuille continue donc à mieux résister à la chute que ces indices.

Alibaba à été liquidé, avec bénéfice, en prévision de la menace d’un délisting des actions chinoise à New York. Ping An subira le même sort sur remontée du cours.

Prises de bénéfice sur Prosus.

Les meilleures performances à ce jour sont: Prosus (+32%), Exor (+21,06%), Tubize (+11,34%), Restaurants Brand International (+6,35%) et BB Biotech (+3,95%).

Les retardataires sont: Royal Dutch Shell (-44,65%), RMR Group (-41,02%), Boskalis (-27,02%), TUI (-26,16%) et NN Group (-23,84%).

Ci-après vous trouverez la répartition des positions détenues fin mai:

Portefeuille fin mai 2020

 

Portefeuille à fin avril 2020

Nous continuons à évoluer dans un marché très volatile et après un mois de mars dominé par la peur, nous nous retrouvons aujourd’hui dans un marché dominé par l’espoir d’un redémarrage de l’activité économique, aidé par le déconfinement. L’indice de la peur (le VIX) est d’ailleurs redescendu vers les 30.

Le portefeuille a été ramené à 27 positions individuelles et 5 trackers.

La performance du portefeuille sur les 4 mois est de -6,82% comparé à l’Eurostoxx50 qui se situe à -21,82% et le BEL20 qui est à -21,66%. Une meilleure résistance donc à la chute des marchés que les indices.

Une première position a été prise dans Store Capital, une REIT américaine.

Trois positions dans les mines d’or ont été vendues: Franco-Nevada, Vaneck Gold Miners et Sandstorm.

Euronav, la plus importante position du portefeuille, a été allégée.

Les meilleurs performers sont: Exor (+24,64%), Prosus (+10,64%), Tubize financière (+7,56%), Berkshire Hathaway (+1,75%) et Store Capital (+1,71%).

Les actions à la traine sont: TUI (-44%), Royal Dutch Shell (-39,57%), Ecoslops (-35,61%), RMR Group (-33,78%) et Boskalis (30,48%).

Ci-dessous la répartition des positions du portefeuille:

 

Portefeuille fin avril 2020

The « Free Lunch » portfolio: les nouveaux uber cannibals pour 2020

Chaque année, fin mars, Mohnish Pabrai publie la liste des nouveaux Uber cannibals pour les 12 mois à venir. Il s’agit d’une sélection de sociétés rachetant des actions propres.

Les uber cannibals de 2019 ainsi que leur performance depuis qu’elles sont détenues en portefeuille sont listé ci-dessous:

Allison Transmission: -28,48%

Asbury Automotive: -23,31%

Corning: -23,47%

Quanta Services: -22,26%

Sleep Numbers: -33,39%

Les nouveaux Uber cannibals pour 2020 sont:

Assured Guaranty (AGO): Une holding qui détient des sociétés d’assurance et réassurance de crédits.

Primerica (PRI): Société qui vend des services financiers et des assurances.

Globe Life (GL): Société qui vend des assurances vie et santé ainsi que des produits d’investissement.

Navient (NAVI): Fournit des services financiers pour l’éducation dans le secteur public et privé.

Discover Financial Services (DFS): Entreprise spécialisée dans les cartes de crédit (Discover, Diners Club), prêts divers (personnels, étudiants, immobiliers) et investissements.

Les actions de ces sociétés seront détenues jusque fin mars 2021.

Global Life, Navient et Discover Financial Services ont déjà pu intégrer le portefeuille. Les cours de Primerica et Assured Guaranty s’étant envolés, j’attends une baisse de cours pour pouvoir les acquérir.

 

The « Free Lunch » portfolio fin mars 2020

La performance du free lunch portfolio à fin mars 2020, dans le contexte de la pandémie de coronavirus, est de -37,78% par rapport à une performance du S&P 500 de -20% et du DJ de -23,20%. La free lunch portfolio est plus concentré que le S&P 500 et que le DJ, et l’écart de performance n’est pas vraiment une surprise. La stratégie de ce portefeuille a du sens pour une investissement à l’horizon de 10 ou 20 ans. Cette sous-performance devrait être récupérée en suivant la stratégie durant les années à venir.

Ci-dessous la performance depuis le début d’année par groupe et par action individuelle:

Uber Cannibals:

Allison Transmission Holding: -31,83%

Asbury Automation Group: -51,30%

Corning: -26,7%

Quanta Services: -24,88%

Sleep Number: -59,78%

Shameless Cloning:

Alphabet (Yandex)*: -20,63%

Berkshire Hathaway: -17,19%

Citigroup: -46,54%

Fiat Chrysler Automobiles: -51%

Chipotle Mexican Grill: -24,97%

Spinoffs:

Athene Holding: -47,54%

Hilton Grand Vacations: -53,49%

RMR Group: -40,73%

Vectrus: -19,82%

First Service: -29,06%

Fin mars 2020 la selection des Ubers Cannibals est mise à jour et fera l’objet d’un post séparé.

*Alphabet n’est pas détenu en portefeuille mais est représenté par Yandex déjà détenu dans mon portefeuille de base.

 

 

 

 

 

Portefeuille à fin mars 2020

Si l’année a commencé dans le calme, les choses ont commencé à s’agiter fin février avec la prise de conscience que l’épidémie de coronavirus en Chine pouvait se transformer en pandémie. Cette prise de conscience s’est rapidement transformée en panique boursière et le VIX (Volatility Index) ou indice de la peur, a été un bon indicateur de ce sentiment. Le VIX, qui naviguait précédemment entre 10 et 15 a commencer à s’élever, pour atteindre le niveau de 80 mi-mars.

Quelques positions sont venues s’ajouter au portefeuille et il est à présent constitué de 28 positions individuelles et 7 trackers, dont 2 sur les mines d’or et 1 sur l’argent.

La performance du portefeuille à la fin mars est de -11,95%, ce qui est à comparer à l’évolution du BEL20 qui est de -26,65% et celle de l’Eurostoxx50 qui est de -25,59%.

Profitant des fluctuations de cours 5 nouvelles positions ont été prises: Sandstorm (un streamer d’or), Brederode (qui était depuis longtemps dans le viseur, mais trop chère), Exor (la holding de la famille Agnelli, depuis longtemps dans le viseur également), Micron Technology et RMR Group.

Les positions suivantes ont été renforcées: Euronav, Kraft-Heinz, Yandex, Gaztransport et Technigaz, NN Group, Prosus, TUI et Restaurant Brands International.

Des prises de bénéfices ont été réalisées sur Euronav et un aller-retour a été effectué entre février et mi-mars sur un tracker du VIX, Lyxor S&P 500 VIX Futures, code mnémo: LVO.

Les actions les plus performantes sont: Exor +17% (nouvelle position), Euronav +10% (position la plus importante du portefeuille), Financière de Tubize +1,89%, Prosus +1% et Berkshire Hathaway -2,26%.

Les moins performantes sont: RMR Group -40,73%, TUI -37,42%, Royal Dutch Shell -36,37%, Ecoslops -35,09% et NN Group -32,53%.

Ci-après le graphe représentant la composition du portefeuille à la fin du premier trimestre:

Portefeuille fin mars 2020

The »Free Lunch » Portfolio fin décembre 2019

Fin décembre 2019 la performance de mon free lunch portfolio était de +24,64% par rapport à +28,88% pour le S&P 500 et +22,34% pour le Dow Jones.

Ci-après les performances pour les différentes positions:

Uber Cannibals:

Corning: -1,29%

Sleep Number: +58,99%

Allison Transmission Holding: +4,91%

Asbury Automotive Group: +57,5%

Quanta Services: +3,49%

Shameless Cloning:

Charter Communication: +74,17%

Citigroup: +56,99%

Micron Technology: +73,63%

Alphabet (Yandex)*: +38,19%

Berkshire Hathaway: +13,73%

Spinoffs:

Hamilton Beach Brands: -16,71%

DXC Technology: -28,71%

Varex Imaging: +29,62%

Hilton Grand Vacations: +33,3%

Delphi Technologies: +34,4%

Les mises à jour dans les Shameless Cloning et Spinoffs par rapport aux recommandations de Mohnish Pabrai seront effectuées début 2020. Ci dessous le lien vers le blog de Mohnish Pabrai: http://www.chaiwithpabrai.com/blog/2020-free-lunch-portfolio#

*Alphabet n’est pas détenu en portefeuille mais est représenté par Yandex déjà détenu en portefeuille.

 

Portefeuille fin décembre 2019

A fin décembre le portefeuille est encore constitué de 23 positions individuelles et 7 trackers, soit une sérieuse réduction du nombre de positions sur les 12 derniers mois.

La performance sur l’année a été de +27,98% contre +24,78% pour l’Eurostoxx50 et +21,96% pour le BEL20, soit respectivement 3,2% et 6,02% de mieux que les indices.

Une position supplémentaire a été prise dans Vaneck Vector Gold Miners en Euro, un tracker de mines d’or et dans Franco-Nevada, un streamer d’or.

Les meilleures performances ont été obtenues par: Ferrari (+70,43%), Yandex (+62,88%), Alibaba (+58,51%), Vaneck Vector Gold Miners (+42,22%) et Ping An (+40,17%)

Les lanternes rouges sont: Kraft Heinz (-13,41%), Ecoslops (-11,91%), Aliaxis (-9,14%), TUI (-7,32%) et Abbey Plc. (-1,43%).

Ci-après la représentation graphique du portefeuille:

Portefeuille fin décembre 2019

Le résumé de la performance du portefeuille sur les 7 dernières années est représenté ci-dessous:

Portefeuille 7 ans

Sur 7 ans la valeur a plus que doublée puisque la performance est de +117,95% contre +61,71 pour le BEL20 et +38,91% pour l’Eurostoxx50. Cela représente donc une performance annualisée de +11,77% contre une performance annuelle de +7,1% pour le BEL20 et +4,8% pour l’Eurostoxx50.

Le PE de Shiller

Robert Shiller est un économiste américain, professeur à Yale et prix Nobel d’économie en 2013 pour ses travaux sur le prix des actifs. L’indice PE de Shiller est calculé en divisant la capitalisation par les résultats nets des entreprises sur 10 ans ajustés avec l’inflation.

Lorsque cet indice dépasse la valeur de 25 on estime qu’il y a surchauffe et donc risque de crash boursier. Cela s’est produit en 1929 lors du black Tuesday, en 2000 lors de la crise des Dot-Com et en 2008 lors de la crise des subprimes.

PE Shiller

La valeur actuelle de l’indice est de 31,98.

Même s’il est difficile d’anticiper les marchés, cela indique en tout cas que les actifs sont chers et que l’on se situe probablement dans une période « d’exubérance irrationnelle ». Divers indicateurs viennent d’ailleurs confirmer ce danger: l’inversion récente de la courbe des taux aux Etats-Unis, le plein emploi sans augmentation significative des salaires ni de l’inflation, une quasi récession technique en Allemagne, la locomotive européenne et le tassement de la croissance en Chine. De plus les taux d’intérêts sont au plus bas, ce qui explique peut-être encore la montée des cours boursiers. Le grand danger en 2020 pourrait venir de Trump qui est obligé de gagner les élections afin d’éviter de se retrouver en prison et cela pourrait provoquer une réaction irrationnelle de sa part au cours de l’année.

Tenant compte des éléments ci-dessus j’ai décidé de réduire mon exposition globale aux actions et de renforcer mes positions en mines et streamers d’or. Pour les autres positions il sera donné priorité à des fondamentaux tels que l’augmentation des free cashflows, l’augmentation de l’avoir des actionnaires, des dettes faibles ou inexistantes et une bonne visibilité du business pour le moyen terme.

Mes 5 valeurs favorites pour 2020 sont donc:

Value stocks

Les actions de fond de portefeuille seront constituées de:

Valeurs base

Les chiffres verts centraux représentent le cours sous lequel il est préférable d’acheter si on veut conserver une marge de sécurité suffisante.

Les chiffres rouges représentent la valeur intrinsèque.

Les autres chiffres représentent le cours de bourse.